La vie parisienne

  • Plongée jubilatoire dans la grande œuvre de Jacques Offenbach, avec un Christian Lacroix très inspiré en mise en scène et en couleurs
  • Sortie bus en jauge limitée, ne tardez pas à réserver !
samedi 11 novembre - 15h00
Départ 13h45 devant la Mairie de Bellac | Retour 19h45

La Vie parisienne telle qu'à sa première représentation, magnifiée par la chaleur de Christian Lacroix. Assurément un grand moment.


À l’automne 1866, face aux capacités limitées de la troupe du Palais-Royal, plus actrice que chanteuse, le maître de l’opérette doit revoir ses ambitions à la baisse. Le travail de mise en place de l’œuvre s’avère en fait un large chantier de coupes et de réécriture : "Les répétitions de La Vie parisienne me rendent à peu près fou" note même le librettiste Ludovic Halévy, quelques jours avant la première représentation. Contre toute attente, l’œuvre remaniée connaît un succès grandiose et ses auteurs se consolent bien vite de leur déception de n’avoir pas pu l’entendre telle qu’ils l’avaient rêvée. Des sources jusqu’à présent inexploitées permettent cependant de restituer cette version ante-prima du succès immortel de l’opérette française. Deux actes nouveaux font valoir des morceaux totalement inconnus. Le livret d’avant censure et des variantes oubliées offrent quant à eux un autre visage de certains des morceaux les plus célèbres. Une Vie parisienne inouïe, mais qui conserve le charme et la présence des pages qui en ont fait sa réputation.

Christian Lacroix a accepté le défi proposé par le Palazetto Bru Zane (Centre de Musique Romantique Française), en s'associant avec le chef Romain Dumas : "Je vais dont plutôt essayer de traduire modestement, la fantaisie, l’excentricité, la légèreté, le « Bouffe » donc, mais aussi ce côté doux-amer, aigre-doux, cette acidité, qui grince un peu, avec un soupçon de mélancolie, ces petites entailles cachées sous le rire qui me semblent transparaître comme souvent chez Offenbach. Certes il serait ridicule de le jouer de façon dramatique ou lugubre mais un zeste de « sérieux » me semblerait juste. Si on a pu dire que Tchekhov pouvait se jouer comme du Feydeau, ou vice-versa, on peut accorder à La Vie parisienne un soupçon de gravité, fût-ce au second degré, un peu appuyé, toujours sur le fil du comique".

"Passé à la postérité comme créateur de costumes pour de nombreuses productions lyriques, le couturier réalise sa première mise en scène d’opéra. Une vision dynamique et colorée qui mêle l’époque d’Offenbach et le monde contemporain dans un espace citadin en chantier (le Paris haussmannien et le nôtre), enclôt au sein d’une rotonde métallique à la Eiffel accessoires, mobilier et images en fond de scène changeant au gré du synopsis." Le Monde

"Fin connaisseur de l’opéra, malgré une modestie touchante, ce grand nom du design et de la couture française présente ici sa première mise en scène (créée l’an dernier au Théâtre des Champs-Elysées à Paris). Une proposition flamboyante, colorée et grandiose où il retrouve ses rêves d’enfant". Le Soir

Replongez-vous avec délice dans ces "bouffes" parisiennes dans un aller-retour Bellac-Limoges confortable.

Crédit Photos : J. Berger.

 

AUTOUR DU SPECTACLE

Attention : réservations possibles jusqu'au jeudi 2 novembre

Opéra-bouffe de Jacques Offenbach en 5 actes sur un livret d'Henri Meilhac et de Ludovic Halévy

Romain Dumas : direction
Arlinda Roux-Majollari : cheffe de choeur
Elisabeth Brusselle : cheffe de chant
Christian Lacroix : mise en scène, décors, costumes
Laurent Delvert : Romain Gilbert, collab. à la mise en scène
Glyslein Lefever : chorégraphie
Bertrand Couderc : lumière


Norma Nahoun : Gabrielle
Rodolphe Briand : Raoul de Gardefeu
Laurent Deleuil : Bobinet
Franck Leguérinel : Le Baron
Marion Grange : La Baronne
Héloïse Mas : Métella
Pierre Derhet : Le Brésilien / Gontran / Frick
Philippe Estèphe : Urbain / Alfred
Elena Galitskaya : Pauline
Louise Pingeot : Clara
Marie Kalinine : Bertha
Marie Gautrot : Madame de Quimper-Karadec
Carl Ghazarossian : Joseph / Alphonse / Prosper
Caroline Meng : Madame de Folle-Verdure

Orchestre Symphonique de l’Opéra de Limoges Nouvelle-Aquitaine

Chœur de l’Opéra de Limoges


Production déléguée : Bru Zane France
Coproduction : Bru Zane France / Opéra Royal de Wallonie-Liège / Opéra de Rouen Normandie / Théâtre des Champs-Élysées / Opéra Orchestre national Montpellier Occitanie / Opéra de Limoges / Opéra de Tours / Palazzetto Bru Zane

Décors et costumes réalisés par les ateliers de l’Opéra Royal de Wallonie-Liège

Éditions musicales du Palazzetto Bru Zane

En collaboration avec l'Opéra de Limoges.
Partenaire 1