Autour des spectacles

X

Tu iras la chercher

Un monologue sur la notion d'identité

Elle regarde son intérieur et voit combien son salon, sa cuisine, sa chambre ressemblent aux pages 234 et 256 du catalogue. Elle pourrait partir, faire ses valises et disparaître. Elle s’entend dire « Prague » au guichet d’Easy Jet et monte dans l’avion. Tu iras la chercher raconte à  la  deuxième personne  du  singulier  l’histoire  de cette femme  qui  part  à  la  recherche  d’elle-même  avec  cette  impression  persistante d’être en retard sur sa vie. A la poursuite d’une femme et de son image qui lui échappe continuellement. On pense à la folie, évidemment, mais il nous faudra vérifier qui est fou. Elle ? Moi, spectateur ? Cet autre assis à côté de moi ? La comédienne est là devant nous, devant moi spectateur, et elle parle de moi, elle me demande ce que je fais là. Peut-être que j’attends quelqu’un, et que c’est moi qui vais faire ce voyage, cette expérience. Ne vient-on pas au théâtre pour se chercher et se trouver ? Et malgré cela, on y croit, à tout ce qui arrive à cette femme. Bien sûr, puisque cela nous est déjà arrivé, ou presque.

Deuxième volet d’une trilogie sur l’image de soi, Tu iras la chercher est un texte à strates et à entrées multiples. La langue de Guillaume Corbeil travaille très précisément à superposer les plans, à créer le vertige d’un présent réel ou proche de la science-fiction. Il invite le public à une expérience troublante et drôle où il est question de soi et de la quête de notre inaccessible image. La pièce installe l’onirisme d’une nouvelle Alice au pays des merveilles ou d’un personnage de Sempé, un peu seul, un peu tremblant, tellement attendrissant. Dans des espaces créés par le son – un café, un pont de Prague – la lumière caresse, peint et étire le corps de la comédienne dans une fantasmagorie fugitive. C’est un voyage dans l’imaginaire qui rencontre notre désir humain de prendre la fuite, de s’extirper de ce monde de murs.

EN (SA)VOIR PLUS

Coproduction : Festival International des Francophonies en Limousin (87) - Coproduction & accueil en résidence : l’Office Artistique de la Région Aquitaine / Théâtre Molière (33) - Association AH, Parthenay (79) - Accueil en résidence : Théâtre Théo Argence de St-Priest (69) - Maison des métallos (75) - SPEDIDAM - Société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprète. Le Bottom Théâtre est conventionné avec la DRAC ALPC, Région ALPC et la ville de Tulle. Et reçoit le soutien du Conseil Départemental de la Corrèze et de la Ville d’Uzerche.

Texte de
Guillaume Corbeil

Metteure en scène
Marie Pierre Bésanger

Assistante mise en scène
Coralie Leblan

Comédienne
Bénédicte Wenders

Conceptrice lumières
Pauline Guyonnet

Scénographe
Célia Guinemer

Concepteur sonore et musical
Laurent Rousseau

Chargée de production et de diffusion
Satya Gréau / La Strada et Cies

Copyright Photos
Patrick Fabre

Billetterie

INFORMATIONS ET RÉSERVATIONS

05 55 60 87 61
info@theatre-du-cloitre.fr

THÉÂTRE DU CLOÎTRE

Association Bellac sur Scène
Rue Gérard philipe
87300 Bellac
Haute-Vienne • Limousin

LETTRE D'INFORMATION

RÉSEAUX SOCIAUX

Retrouvez toutes les actualités de l'association, du festival…

Dailymotion Facebook