X

Kal (Je t’aimerai jusqu’à la fin des temps)

Un des grands temps-forts de la programmation 21-22, cette superbe pièce de théâtre nous révèle en tant qu’êtres de récits universels et de sentiments, par le prisme d’un duo et d’un univers d’une beauté étonnante.

Arrivé seul sur une plage battue par un cyclone, Ram, un homme exilé, s'effondre sur le sable. Il a tout perdu, femme, enfant, peuple. Il rencontre alors Kal, une femme mystérieuse, qui va l'aider à se relever et le conduire au sommet d'un volcan enneigé. Au sommet, Ram se heurte au mutisme de Kal. Transi de froid, il s'évanouit dans la neige. Au réveil, Kal a disparu, après avoir sauté dans le cratère. Une histoire qui se termine aussitôt qu'elle commence, fugace et éternelle, comme l'amour. Kal est un texte sur le thème de l'amour dans sa dimension vitale. Elle est créée à partir d'une fable qui réécrit le mythe réunionnais de la Sorcière Grand-Mère Kal, le mêlant à l'univers des pièces de fantômes de Nô Japonais, et qui invite à comprendre la solitude de l'amour.

La pièce traite de l'abandon, de la solitude et de l'espérance qui en résulte. Espérance d'un migrant en partance pour un ailleurs hostile. Espérance d'une rencontre qui aidera à se relever. Espérance et quête d'un absolu. Espérance d'humains éconduits ou portés par l'amour. Ce corps et cette voix divisés portent en eux un métissage. Des chants réunionnais rythment la pièce, écrits par Kalouban’, un groupe réunionnais mélangeant le maloya et le rock. La gestuelle et le parcours corporel de Kal s’inspirent en revanche des pièces de fantôme de Nô japonais et surtout de la danse butô. Ce travail corporel est très important pour la Compagnie car il contribue à créer une histoire étrangement universelle autour d’un mythe inventé et pourtant bien réel.

Nous avons besoin de parler d'amour, en temps de crise, en temps de mutation, en urgence. Sans angélisme. Sujet constant et universel, l'amour est à la fois évanescent et omniprésent. Il est sans cesse "à réinventer" comme le dit Rimbaud. Parler d'amour est politique, surtout dans une perspective où la vision libérale de l'économie impacte nos comportements intimes. L'homme n'est pas qu'un intérêt particulier. Il ne survit pas uniquement pour sa propre utilité. Il capable d'empathie, d'amour. L'homme ne peut être une île. Il peut être le ciment d'une société, plus puissant que la Loi, supposée aujourd'hui seule à faire la balance entre les intérêts particuliers d'hommes qui s'entre-déchirent.
Paul Francesconi

Kal (Je t'aimerai jusqu'à la fin des temps) est un des épisodes du Monde selon Ram. La Compagnie Soleil Glacé travaille sur une série de spectacles retraçant l'itinéraire de Ram, voyageur malgré lui, poursuivi par une pluie perpétuelle depuis qu'il a quitté sa terre. Ce personnage évolue au fil de différentes pièces, marquant à chaque fois une nouvelle étape de son errance. Chaque pièce, cependant, vit indépendamment l'une de l'autre, permettant au spectateur d'entrer dans l'histoire sans connaître les autres spectacles.

La Compagnie Soleil Glacé est une compagnie de théâtre basée à Limoges et qui travaille entre la Région Nouvelle Aquitaine et la Réunion, dont l'auteur/metteur en scène Paul Francesconi est originaire. Elle cherche œuvrer pour un théâtre poétique et essentiel, qui cherche une manière intime d'écrire et d'apprendre à écrire à ses spectateurs « un monde nouveau, sans murs, peuplé de gens étranges". Elle recherche d'un théâtre imaginaire, qui puise dans les traditions de l'acteur pour être résolument moderne. Elle enseigne le théâtre, l'écriture dramatique et les valeurs de l'ouverture sur le monde. Sa volonté est de visiter cette planète, seulement cette planète.

AUTOUR DU SPECTACLE

Pau Francesconi s'est associé au Théâtre du Cloître et au Réseau Lecture du Haut-Limousin en Marche pour développer les espaces d'initiation à l'écriture poétique et théatrale "ENRACINÉ / DERACINÉ" (+ d'infos : christine@theatre-du-cloitre.fr)

TOUT AU LONG DE LA SAISON - Atelier pour toutes personnes
CALENDRIER
■ 3 après-midis de rencontre d’octobre à décembre pour constituer un groupe de lecture / écriture
■ 12 séances de janvier à avril d’ateliers théâtre avec restitution en fin de projet

Les dates pour ce premier trimestre :
Mercredi 6 octobre de 14h à 18h
Mercredi 10 novembre de 14h à 18h
Mercredi 8 décembre de 14h à 18h

GRATUIT

ATELIERS LECTURE-ÉCRITURE-THÉÂTRE POUR TOUS·TES
En partenariat avec le réseau de lecture du Haut Limousin en Marche

Texte et mise en scène : Paul Francesconi
Jeu :  Elsa Dupuy, Martin Jaspar, Chloé Lavaud-Almar
Chant : Elsa Dupuy
Musique : Claude Francesconi (Kalouban’), Christine Kotschi
Chorégraphie :  Chloé Lavaud-Almar
Scénographie : Kristelle Paré
Lumière : Laurent Deconte
Costumes : Céline Delhalle, Séverine Prevel
Régie plateau Jean Meyrand
Régie son et conseils : Alycia Karsenty, Nourel Boucherk
Construction du décor : Alain Pinochet et les Ateliers du Théâtre de l’Union – CDN
Assistante à la mise en scène : Clémence Grenat
Assistante à la production : Laureen Malavasi

Texte publié chez Lansman éditeur (Janvier 2017) Accompagnement « A mots découverts »
Production :  Compagnie Soleil Glacé
Co-production : Théâtre de la Ferme Godier, Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, Théâtre de l’Union – Centre Dramatique National du Limousin, les Bambous – scène conventionnée de Saint Benoît (La Réunion), l’OARA (Office Artistique de la Région Nouvelle Aquitaine), L’Étoile Bleue – Collectif Champ Libre (Saint Junien), La Maison Maria Casarès (Alloue)
Coréalisation : Théâtre L’Échangeur – Cie Public Chéri
Avec le soutien de l’ADAMI
Partenaires / Diffusion : Région Nouvelle Aquitaine, Théâtre du Crochetan – Monthey, Lespas Culturel Leconte De Lisle.

INFORMATIONS ET RÉSERVATIONS

05 55 60 87 61
info@theatre-du-cloitre.fr

THÉÂTRE DU CLOÎTRE

Association Bellac sur Scène
Rue Gérard philipe
87300 Bellac
Haute-Vienne • Limousin

LETTRE D'INFORMATION

RÉSEAUX SOCIAUX

Retrouvez toutes les actualités de l'association, du festival…

Dailymotion Facebook Le blog