Les compagnies en résidence de création

X

Cie Carna

Une création du chorégraphe Antoine Blondel, autour des résistance de la féminité.

« Je ne sais pas trop quoi dire… ».

La gêne ou la retenue exprimée à travers ces mots reviennent régulièrement dans des entretiens qu'Alexandre Blondel a réalisé auprès de femmes âgées issues de milieux populaires. Pourtant, au fur et à mesure de la conversation, elles prennent la parole, s’en emparent. La pièce "Des femmes respectables", titre éponyme du livre de Beverly Skeggs, autrice et sociologue féministe britannique, s'est construite à partir d’entretiens qui viennent résonner avec l’actualité. Ces paroles, souvent invisibilisées dans les médias, soulèvent des thématiques pourtant fondamentales : le dévouement, le contrôle des naissances, le divorce, la précarité...

Comment les femmes issues de milieu populaire, ont pu progressivement s’émanciper et résister au modèle dominant au cours de ce siècle ?

Quatre danseuses au plateau s’emparent de leurs paroles et viennent, au travers de leurs corps engagés, mettre en valeur ces espaces de résistance. Cette pièce vient bousculer la représentation des femmes souvent associée à l’espace domestique et les injonctions à la féminité.

Présentation de la cie :

En tissant des liens entre l’intime et le collectif, en expérimentant de nouvelles formes de spectacles, la cie Carna imagine un théâtre pluridisciplinaire, physique et sensible, où se mêlent diverses pratiques : la danse, le théâtre, le cirque, la sociologie et les nouvelles technologies. En basant ses créations sur des questions de société et des entretiens qui racontent des parcours d’individus, elle souhaite mettre des mots là où la parole n’existait pas, souvent pour faire entendre des voix différentes et pour rendre visible et publique ce qui ne l’est pas.

Présentation Alexandre Blondel :

Chorégraphe, metteur en scène et sociologue, son travail s’oriente vers la recherche d’un langage entre la danse et le théâtre. Il crée des pièces avec pour préoccupation la question du « minoritaire » nourries par des recherches en sociologie. Avec « les bruleurs de route », il s’attaque au sujet de la clandestinité, « 3949, veuillez patienter », au monde du travail, et notre rapport aux croyances avec « le paradis des autres ». Il s’engage à présent sur un diptyque qui mêle genre et classe sociale, « De la puissance virile » trio masculin puis « Des femmes respectables » quatuor féminin. Parallèlement, il a été interprète auprès de nombreuses cies de cirque, danse contemporaine et hip-hop : Farid’o, l’ Éolienne, Daruma et collabore encore actuellement avec la cie Adéquate et la cie Lo.

Production : cie Carna / Coproductions : Ballet du Nord - CCN - Roubaix / Onyx, Scène Conventionnée - Saint Herblain / 3T, Scène Conventionnée - Châtellerault / Théâtre de Thouars, Scène Conventionnée / Glob, Scène Conventionnée - Bordeaux / Centre de Beaulieu, Scène Conventionnée - Poitiers / Théâtre du Cloitre, Scène conventionnée - Bellac / Théâtre de Sarlat / La Palène - Rouillac. Soutiens à la création : l’OARA – Office Artistique de la Région Nouvelle Aquitaine / Equinoxe - Scène Nationale – Châteauroux /CCN de Nantes / Théâtre Universitaire de Nantes /. La cie Carna est conventionnée avec la Ville de Partenay, le département des Deux Sèvres et la Région Nouvelle Aquitaine.

Mise en scène et chorégraphie : Alexandre Blondel
Regard sociologique : Eve Meuret-Campfort (Chercheuse au CNRS)
Distribution : Emilie Camacho, Léna Pinon-Lang, Camille Chevalier, Ariane Servagent et Jade Fehlmann en alternance
Création lumière et régie générale : Philippe Terrasson
Création sonore : Romain Serre
Création costumes : Marie Martineau
Vidéo : Sarah Bellanger
Administration et production : Anne-Charlotte Mary
Développement et diffusion : Florence Chérel - MYND Productions

INFORMATIONS ET RÉSERVATIONS

05 55 60 87 61
info@theatre-du-cloitre.fr

THÉÂTRE DU CLOÎTRE

Association Bellac sur Scène
Rue Gérard philipe
87300 Bellac
Haute-Vienne • Limousin

LETTRE D'INFORMATION

RÉSEAUX SOCIAUX

Retrouvez toutes les actualités de l'association, du festival…

Dailymotion Facebook Le blog