Les compagnies en résidence de création

X

Compagnie KOAN

 

 

 

Dernière répétitions, derniers réglages avant la création dimanche 4 février à Bellac au Théâtre, du nouveau spectacle de Thomas Dardenne : "Dernière d'une Geisha". Une création aux influences japonaises alliant Théâtre et Zen.  

Une geisha raconte une dernière fois les histoires qu’elle a racontées toute sa vie, des contes zen. Comme elle abandonne son métier, elle abandonne, au fur et à mesure qu’elle progresse du fond vers l’avantscène, tous ses accessoires et ses kimonos, tout ce qui fait d’elle une geisha. Elle traverse le plateau, puis les gradins des spectateurs pour disparaître comme si elle n’était jamais apparue.
À l’instar des contes, la mise en scène nous parle de l’impermanence qui fait loi dans ce monde flottant.

Intentions
Au départ, il y a ce face-à-face circonspect entre le zen et le théâtre qui sont les deux vecteurs de ma vie d’adulte. Je suis comédien depuis plusieurs années, en même temps que je pratique la voie du zen au quotidien. Ces deux disciplines sont fondamentalement très proches, mais elles sont aussi fondamentalement opposées. C’est ce paradoxe fertile qui est le terreau du projet. Thomas Dardenne

le zen et le theatre
Le zen est le frère du théâtre dans sa pratique de l’ici et maintenant. C’est le coeur de la pratique du zen et c’est le coeur de la pratique du comédien : ici et maintenant. Ils sont tous les deux animés par des questions existentielles et particulièrement par celle de la vie et de la mort, notre présence au monde. Comment être au monde dans notre condition d’être humain ? Et ils sont fondamentalement opposés dans leur forme. Le zen est l’antithéâtre, le retour au silence et à l’immobilité, quand le théâtre rend compte des grands tourments, des colères et des joies de la vie humaine. 

Thomas Dardenne, écriture et mise en scène
Diplômé de l’université en Arts du Spectacle, Thomas suit différentes formations au métier de comédien (conservatoire de Rennes, classe professionnelle de l’ACTEA et Ecole des apprentis à Caen, Académie théâtrale de l’Union à Limoges). A sa sortie de l’école, il interprète et met en scène un duo de clowns en partenariat avec Gilles Defacque et le Prato (Everybody hurts). En 2008, il intègre la compagnie Du Grenier Au Jardin en tant que metteur en scène (Murmur) et comédien (CRAC, Les histoires comme ça, Pryl...). Il travaille également avec les compagnies Les Ouranies Théâtre à Alençon, Pudding Théâtre à Bruxelles. Il donne des stages de clown au conservatoire de Limoges et dirige des ateliers de pratique théâtrale en milieu scolaire, sous la tutelle de la DRAC. Il apparaît dans différentes productions de l’opéra-théâtre de Limoges. Au cinéma, il joue dans Yoshido (Sébastion Betbéder).
En parallèle de son métier de comédien, Thomas pratique le zen depuis 2009 au centre zen de Limoges sous la direction de Laure Scemama, enseignante certifiée de l’école zen Sôtô japonaise.

 

 

 

 

Partenaires : Théâtre du Cloître – SC de Bellac, CCM Ville de Kimoges, Théâtre Expression 7 - Limoges

AUTOUR DU SPECTACLE

Voir le détail

Représentation dimanche 4 février à 17H au Théâtre du Cloître. En amont du spectacle, dès 15H, CAUSERIE sous forme de conférence intitulée  "zen ", un regard neuf sur le monde, animée par Hosetsu Laura Scemana, maître sen au Centre Zen de Limoges. Cette causerie sera suivi d'une dégustation de thé offerte avec la complicité du magasin bio Cannelle Citron à Montmorillon. 

Textes Conte et Haïkus traditionnels japonais 

Mise en scène Thomas Dardenne

 

Interprétation Emilie Maréchal

Son et mise en lumière Sébastien Budria

INFORMATIONS ET RÉSERVATIONS

05 55 60 87 61
info@theatre-du-cloitre.fr

THÉÂTRE DU CLOÎTRE

Association Bellac sur Scène
Rue Gérard philipe
87300 Bellac
Haute-Vienne • Limousin

LETTRE D'INFORMATION

RÉSEAUX SOCIAUX

Retrouvez toutes les actualités de l'association, du festival…

Dailymotion Facebook Le blog