Les compagnies en résidence de création

X

Cie Théâtre Variable n°2 - Le Commun des mortels

Le commun des mortels - Création 2021 de la Cie Théâtre Variable n°2

« Quand Keti m’a demandé de travailler sur la merde, j’avoue que je n’étais pas chaude. Je veux dire, je n’étais pas pour. Je me suis même demandé pourquoi elle m’avait choisie, moi, j’ai même été un peu vexée. Ne savait-elle pas à quel point j’étais éloignée de ces questions ? N’avait-elle pas pris garde au fait que justement, j’avais toujours eu soin, dans mon travail, de me tenir à distance du caca et des développements potaches qu’ils suscitent ici et là ? Ne savait-elle pas que certains critiques allaient jusqu’à me qualifier, avec une pointe de hauteur voire de mépris, d’intellectuelle ?" - Olivia Rosenthal, premiers fragments d’écriture.

Le commun des mortels constitue le deuxième objet du cycle Manger. Il inaugure une première collaboration entre l’autrice Olivia Rosenthal et la metteuse en scène Keti Irubetagoyena, toutes deux désireuses de travailler
à quatre mains autour du bien nommé « caca ».
Explorer les questions du « manger » sans traiter des actes d’ingestion, de digestion et de défécation aurait été contourner le sujet... Plus encore, ce thème offre la possibilité d’aborder le problème de l’urgence écologique par un biais détourné, usant du rire comme voie d’accès à une réflexion sociopolitique plus profonde. Dès le printemps 2019 et les tout débuts du cycle, les deux artistes se sont donc lancées dans deux années de recherche et de création autour de ces questions.
Les saisons 2019/2020 et 2020/2021 sont l’occasion d’une importante enquête documentaire sur nos déchets les plus intimes, menée en duo par Olivia Rosenthal et Keti Irubetagoyena. Élodie Hervier, chargée de recherches documentaires sur le cycle Manger, assurera la mise en partage de la matière récoltée sur une plateforme en ligne destinée, dans un premier temps, au reste de l’équipe artistique. À une plongée dans les productions scientifiques et artistiques partageant ce thème répondront des entretiens avec divers spécialistes : médecins gastroentérologues, kinésithérapeutes spécialistes de rééducation ano-rectale, biologistes diététicien.ne.s, historien.ne.s et anthropologues… Afin d’ancrer les connaissances acquises à une approche plus intime, et partant du principe posé par Olivia Rosenthal que « tout le monde a une histoire de caca », une série d’entretiens sera également menée avec des individus lambda motivés à partager leurs expériences excrémentielles. Certains des documents récoltés seront ensuite mis à disposition du public, via la plateforme documentaire conçue pendant la création, comme dossier d’archives accompagnant le spectacle.
Au terme de cette enquête, l’année 2021 verra se succéder plusieurs résidences de recherches puis de création, puisant dans la matière documentaire et assurant des allers-retours réguliers entre écriture textuelle et écriture scénique. Des fragments du texte seront régulièrement donnés à entendre à partir de décembre 2020, à l’occasion de lectures, d’ateliers de création avec divers publics, de rencontres et de tables-rondes, etc. mettant le texte en cours d’écriture à l’épreuve de points de vue divers.

Le projet Le commun des mortels sera créé en décembre 2021.

 

 

 

 

Avec l’aide au Compagnonnage Auteur du Ministère de la Culture

Écriture
Olivia Rosenthal
Mise en scène
Keti Irubetagoyena
Collaboration musicale
(en cours)
Interprétation
Olivia Rosenthal

INFORMATIONS ET RÉSERVATIONS

05 55 60 87 61
info@theatre-du-cloitre.fr

THÉÂTRE DU CLOÎTRE

Association Bellac sur Scène
Rue Gérard philipe
87300 Bellac
Haute-Vienne • Limousin

LETTRE D'INFORMATION

RÉSEAUX SOCIAUX

Retrouvez toutes les actualités de l'association, du festival…

Dailymotion Facebook Le blog