Les compagnies en résidence de création

X

Compagnie fin août début septembre

EN ATTENDANT LE PETIT POUCET
de Philippe Dorin

Création décembre 2020  

L’HISTOIRE ou « J’ai attrapé la main de ma petite soeur et on est partis »

Un Grand et une Petite. Certainement des enfants. Plutôt un frère et sa soeur. Ils marchent, fuient un pays en guerre sans doute. Un pays où les pierres des maisons se sont effondrées. Un pays où ils n’ont plus d’attache et que des souvenirs. Ils errent sur les routes cherchant juste « un petit coin, une toute petite place rien que pour eux, juste de quoi retirer leurs chaussures et poser leurs pieds sur un petit tapis ». Un endroit où ils pourraient s’arrêter de marcher et se sentir chez eux. Une terre d’accueil.
C’est l’hiver et il fait sombre. Dans une forêt peut être. Ou sur une plage.
Cette fameuse forêt des contes: étrange, hostile, magique, déserte.
Cette plage où on débarque d’autres pays, rejetés par la mer, la faim et les guerres.
Alors pour ne pas avoir peur et garder l’espoir, ils vont inventer des défis, des fantômes et des chansons. Complices, ils vont se créer un monde de jeux pour s’évader et avancer encore.
Ils vont être drôles, inventifs et nostalgiques. Bien sûr ils ont semé des cailloux! Pour ne pas se perdre, pour se retrouver. Ils se lient d’ailleurs avec un petit caillou blanc au comportement d’animal de compagnie qui les suit, les précède, les quitte et les retrouve.
Et quand ils ont fait le tour du monde tous les deux - ou plutôt tous les trois - ils s’interrogent pour donner un sens à leur errance. Alors ils rencontrent un écrivain et sa page blanche. C’est peut être le moment de commencer une nouvelle vie, au moins une nouvelle histoire: « Donne moi la main! On va tourner la page. »

Petit Poucet or not petit poucet…

On le comprend vite, le petit Poucet n’est qu’un prétexte à cette histoire qui n’a rien à voir avec le conte de Perrault. Juste une histoire d’enfants qu’on abandonne, ou qui fuient. Une forêt, en tout cas un chemin. Et des cailloux. Pour le reste Philippe Dorin s’empare de cet exil et en fait toute l’histoire de ces enfants avec une question en tête que nous voulons exploiter: où se sentir chez soi?

Le texte crée un parallèle amusant et sensible avec le célèbre conte de Perrault: dans la version originale le Petit Poucet et ses frères, en semant des cailloux, veulent absolument retrouver le chemin de leur maison. Ici, le Grand et la Petite sont orphelins et fuient leurs chez eux - détruit - pour trouver un lieu nouveau et accueillant qu’ils ne connaissent pas encore. Il sèment « à l’envers » du Petit Poucet. Pour nous cela parle de fraternité, de racines, de repères. Des notions qui nous construisent en tant qu’enfants et futurs adultes. Mais il nous semble que cela parle avant tout de puissance de (sur)vie. Qu’est ce qui nous pousse à avancer alors que nous n’avons plus rien derrière nous? Ces enfants sont abattus, déchirés mais ils continuent d’avancer. C’est bien qu’ils luttent. C’est bien qu’il y a un désir de vie, et en cela En attendant le Petit Poucet est une pièce très optimiste.

 

La compagnie Fin août Début septembre (Limoges, 87)

Maloue Fourdrinier et Aurélien Chaussade se sont rencontrés lors de leur formation à l’Académie théâtrale de l’Union-CDN de Limoges entre 2003 à 2005. A la sortie de l’école en 2006, ils créent à plusieurs le Collectif Jakart au sein duquel ils travailleront durant 13 ans ; prenant part à la création d’une dizaine de spectacles, de lectures, de mises en espace, d’ateliers de pratique amateurs et d’un festival de pièces contemporaines. Ils créent beaucoup d’évènements impromptus notamment grâce à leur résidence d’artiste à Romainville (93) de 2013 à 2018 ,ou au théâtre des Treize Arches de Brive (19) de 2013 à 2015. La longévité de cette collaboration a permis de faire émerger des outils, un langage et une méthode de travail commune.

Portés par un nouvel élan et un désir de poursuivre et développer une collaboration débutée 15 ans plus tôt, parce qu’ils adorent travailler ensemble et qu’ils ont envie de raconter les mêmes histoires, Maloue et Aurélien décident de créer une nouvelle structure. C’est comme çà que naît la Compagnie Fin Août début Septembre en 2019, avec la volonté de développer des projets artistiques plus particulièrement à destination du jeune public, mais pas que. Cette volonté est renforcée par le désir de développer des actions culturelles conjointes accompagnant la création des spectacles.

 
Production Compagnie fin août début septembre

Texte Philippe Dorin

De et avec Aurélien Chaussade et Maloue Fourdrinier

Collaboration artistique Valérie Lesort Hecq

Composition musicale Yann Ligner

 

INFORMATIONS ET RÉSERVATIONS

05 55 60 87 61
info@theatre-du-cloitre.fr

THÉÂTRE DU CLOÎTRE

Association Bellac sur Scène
Rue Gérard philipe
87300 Bellac
Haute-Vienne • Limousin

LETTRE D'INFORMATION

RÉSEAUX SOCIAUX

Retrouvez toutes les actualités de l'association, du festival…

Dailymotion Facebook Le blog