Les compagnies en résidence de création

X

Compagnie L'Aurore

SOVANN, LA PETITE FILLE ET LES FANTOMES

Après être venue en résidence de création à Bellac pour Piheup, le garçon seul dans la ville, 1er volet de ce tryptique, la compagnie L'Aurore revient à Bellac pour la création du second volet. 

L'histoire de Sovann, la petite fille et les fantômes est celle d'une petite fille, joyeuse et bavarde, qui vient d'ailleurs et qui vit dans la France des années 80. Elle adore le Top 50 et se passionne pour la culture populaire de son pays d'adoption - peut-être par peur d'avoir l'air différente. Car Sovann ne le dit pas, mais elle voit des fantômes, ceux qui rôdent autour de chacun d'entre nous. Le jour où son chanteur préféré va mourir dans un accident tragique, ce sont ses fantômes à elle qui vont venir lui rendre visite : une guerre lointaine, un pays oublié, un père disparu ... Ce sera un moment décisif dans la vie de cette petite fille.

Sovann, la petite fille et les fantômes est le 2d volet d'un triptyque interrogeant la notion du réel et ses frontières, et qui s'inscrit dans la relation singulière de la Cie l'Aurore avec le Cambodge. Après Piheup, le garçon seul dans la ville (sur la thématique de l'imaginaire) et avant Malis, la petite voix dans la tête (sur la thématique du virtuel), Sovann s'intéresse à notre rapport au surnaturel.

Cette trilogie, c'est d'abord trois prénoms cambodgiens qui nous renvoient à notre propre relation au Cambodge, à notre amitié pour les membres de la compagnie Kok Thlok avec lesquels nous avons travaillé plusieurs fois depuis 2011, mais aussi à l'histoire du Cambodge et à ses traditions.

C'est dans ce territoire originel de la rencontre de l'autre et de l'ailleurs que nous voulions plonger, pour tenter de révéler une humanité essentielle, celle qui allume une lumière pour ne pas avoir peur dans le noir, celle qui surmonte ses angoisses en s'accrochant à cette petite flamme qui danse, notre théâtre.

Création en septembre 2021 

Calendrier de la création
Juillet 2018/ labo de recherche et re-création des marionnettes (5 jours)
Octobre 2018/ storyboarding des séquences de fantômes (3 jours)
Janvier 2019/ construction du décor (7 jours)
Mars 2019/ répétitions de séquences de fantômes (5 jours) – La Grange Lamothe-Landerron(33)
Avril 2019/ répétitions plateau (8 jours) + médiation – Institut Français de Casablanca (Maroc)
Mai 2019/ recherche musicale (5 jours) – l'Accordeur St Denis de Pile (33)
Octobre 2019/ répétitions (5 jours) + parcours de médiation – M270 Floirac (33)
Janvier 2020/ résidence de création (7 jours) + parcours de médiation + finalisation et enregistrement de la création musicale (4 jours)–Théâtre du Cloître Bellac (87)
Juin 2020/ répétitions (5 jours) + parcours de médiation –Médiathèque de Bazas (33)
Septembre 2020/ 1 à 2 semaines de résidence de finalisation (5 à 10 jours)
Septembre 2020 – février 2021/ première phase de tournée + médiation

 

Compagnie L'Aurore (La Réole, 33)

Histoire
Née d'un rêve de théâtre, la Compagnie l'Aurore s'est créée autour d'un petit groupe d'amis avides de brûler les planches. Goûter le bonheur de la scène, c'était aussi partager notre amour du jeu. Nous nous sommes rencontrés, d'autres sont arrivés, certains sont passés et reviendront peut-être. À force d'apprendre dans le faire, l'Aurore s'est levée et une compagnie s'est créée.
De la complicité est né un bonheur de jouer, au présent, jouer avec son corps, avec sa voix, avec des marionnettes qui nous prolongent. Raconter, mais aussi inventer des histoires. Plaisir de la rencontre avec la musique et les musiciens. Envie de faire un théâtre qui soit une histoire de partage. Quitter les planches, éprouver les terrains susceptibles d'accueillir des publics nouveaux. Aider à créer d'autres acteurs, d'autres publics pour que vive le théâtre, par le biais d'ateliers, d'une école de théâtre implantée dans notre chaudron réolais. Fidèle à un idéal de recherche et de partage, l'Aurore prend des formes, en emprunte à d'autres cultures, en invente sans doute aussi un peu.
 
Ligne artistique
Aujourd'hui, la Compagnie l'Aurore interroge simultanément l'enfance et la marionnette.
L'enfance comme aurore des possibles, l'âge de la formation de la sensibilité, de l'affirmation de la personnalité, et de la différenciation entre le réel et l'imaginaire.
La marionnette comme un autre-objet qui renvoie à une représentation imaginaire de l'enfance pour l'adulte, à une porte vers le monde de l'artifice pour l'enfant.
Nous faisons un théâtre, en salle ou en rue, volontairement populaire et transgénérationnel. Un théâtre comme lieu de rencontre entre le monde réel et la subjectivité, un espace d'ouverture qui offre à chaque spectateur la possibilité d'explorer en lui-même un territoire familier, un autre et un ailleurs qui est inscrit dans ses propres potentialités.
L'important, c'est l'élan, celui qui nous porte vers les autres. Et qui, nous l'espérons, donnera des rêves de théâtre, pour que d'autres aurores continuent de faire vivre un art qui, comme chaque jour nouveau, se lève toujours sur notre présent.

 

 

 

 

Mise en scène, dramaturgie, scénographie, lumières Frédéric Vern 

Texte, dramaturgie, marionnettes François Dubois 

Scénographie, décor, lumières Jean-Christophe Robert

Dramaturgie, scénographie, écriture visuelle Tian 

Création musicale Simon Filippi, Luc Girardeau, Benjamin Vern, Kalima Yafis Köh

Enregistrement et mixage Bertrand Amable 

 

En tournée :
Manipulation et interprétation Irene Dafonte, François Dubois et Jean-Christophe Robert 
Régie son et lumière, manipulation Frédéric Vern 
 
Et aussi :
Médiation et collaboration artistique Aurélie Lanutolo 
Production et tournées Isabelle Vialard  
 

 

INFORMATIONS ET RÉSERVATIONS

05 55 60 87 61
info@theatre-du-cloitre.fr

THÉÂTRE DU CLOÎTRE

Association Bellac sur Scène
Rue Gérard philipe
87300 Bellac
Haute-Vienne • Limousin

LETTRE D'INFORMATION

RÉSEAUX SOCIAUX

Retrouvez toutes les actualités de l'association, du festival…

Dailymotion Facebook Le blog