Les compagnies en résidence de création

X

Théâtre des Astres - Les noces dans la maison

Parcours autobiographique dans une Europe en ruine et un foyer en construction

Eliška (ou « Pipsi ») a seize ans à la fin de la seconde guerre mondiale : ses parents, des bourgeois allemands vivant en Tchécoslovaquie, ont été expulsés vers l’Allemagne ; sa soeur s’est enfuie avec son mari nazi en Hollande et son frère a « prit une balle dans le menton à Stalingrad ». Après quelque temps dans une briqueterie (en service de travail obligatoire), Eliška tombe amoureuse d’un guitariste de Jazz qui l’envoie à Prague, chez sa maman, pour préparer leur mariage… avant d’épouser lui-même une chanteuse de Jazz et de partir à Vienne. Les Noces dans la maison s’ouvre sur la rencontre d’Eliška avec celui qui se fait appeler « le professeur » (Bohumil Hrabal) et qui loue une piaule dans l’immeuble où vit Lizaj, une amie des parents d’Eliška. Pipsi est venue demander de l’aide à Lizaj : sans adresse permanente à Prague, elle risque de perdre son travail de caissière à l’Hotel Paris… mais même après lui avoir avoué sa récente tentative de suicide, Eliška ne trouve en Lizaj ni soutien ni espoir. Elle regagne sa dignité en trouvant dans le professeur un ami, qui deviendra bientôt son amant d’une dizaine d’années son aîné. De balades en baignades, de monologues en gueules de bois, leur relation se tissera autour des récits exaltés de l’écrivain, qui lui ouvre son coeur et une conscience nouvelle : Eliška voit pour la première fois la beauté d’une vie humble, festive, et peu à peu se « détourne des gens convenables… ».

"D’emblée, ce texte autobiographique m’a semblé conter l’histoire des artistes en danger : ceux qui ne sont ni entendus, ni attendus. Ceux qui luttent pour ne pas « seulement survivre ». Pour Bohumil Hrabal, l’obligation de travailler (qui était le lot de tous les Tchèques dans les années 1950 - par décision gouvernementale) semble avoir été le fil rouge de ses écrits : en glanant ici et là des histoires entre deux coups de pelle à l’aciérie Poldi, en écoutant le dimanche son vieil oncle raconter ses aventures à l’usine autour d’une cruche de bière, en décrivant les montagnes de livres destinés au pilon dont Hrabal devait chaque jour déchirer les couvertures… et enfin en retranscrivant l’histoire de son épouse, rescapée des camps de germanophones qui avaient été « du mauvais côté » pendant l’empire du Reich, il trouvait la matière de ses romans, considérés aujourd’hui comme des écrits majeurs dans le patrimoine littéraire européen". Lara Borić

Résidence de création du 1er au 6 mars au Théâtre du Cloître.

www.theatre-des-astres.com

 

Production : Théâtre des Astres. Soutiens : L’Institut Français de Prague coordonnera des rencontres entre la compagnie et des étudiants en Théâtre et traduction de la langue française à Prague lors de plusieurs séjours des artistes à Prague en 2021 et 2022.

Conception, création musicale et jeu :

Marceau Beyer
Lara Borić
Vincent Pouderoux

INFORMATIONS ET RÉSERVATIONS

05 55 60 87 61
info@theatre-du-cloitre.fr

THÉÂTRE DU CLOÎTRE

Association Bellac sur Scène
Rue Gérard philipe
87300 Bellac
Haute-Vienne • Limousin

LETTRE D'INFORMATION

RÉSEAUX SOCIAUX

Retrouvez toutes les actualités de l'association, du festival…

Dailymotion Facebook Le blog